BIM pour le maître d'ouvrage

Comment passer à l'action

C.Lheureux- BIM pour le maître d'ouvrage


Collection  Blanche BTP
2 novembre 2017

Préfaces de Bertrand Delcambre et d'Yves Laffoucrière

La transition numérique s'accélère, mais le chemin à parcourir est encore long ! lisait-on dans la conclusion du Baromètre du numérique publié en mars 2017 par le Plan Transition Numérique dans le Bâtiment. Que l'on soit maître d'ouvrage ou architecte, que l'on exerce dans un bureau d'étude ou une entreprise du secteur, l'intérêt du BIM et de la maquette numérique pour la conception, la construction et l'exploitation des ouvrages ne fait plus de doute aujourd'hui. La question serait plutôt "Comment passer de la réflexion à l'action ?" En moins de 100 pages, Christophe Lheureux propose des solutions fondées sur sa pratique.

"La demande de formation au BIM monte en puissance, à la fois du côté des maîtres d'ouvrage, des maîtres d'oeuvre et des entreprises. Le besoin de pédagogie restant très important, il faut des manuels de référence pour les guider dans leur découverte et leur apprentissage du BIM, c'est pourquoi je tiens à saluer l'initiative de Christophe Lheureux : il a fait l'effort de rassembler dans ce livre le fruit des expériences conduites depuis 2015 par son entreprise. Au-delà des bonnes raisons pour se lancer, le maître d'ouvrage y trouvera tous les conseils nécessaires pour bien réussir son projet de construction en BIM, tant en termes de moyens humains que d'outils, et sur le plan technique aussi bien que sur le plan managérial."
Bertrand Delcambre

"On verra ici que, dans la conduite d'opérations de construction ou de réhabilitation comme dans la digitalisation du patrimoine existant, le BIM peut nous aider à mieux exercer nos métiers : celui de maître d'ouvrage d'abord, celui de gestionnaire ensuite. Le BIM sera bientôt une démarche nécessaire, voire obligatoire, pour les acteurs de la filière immobilière. Présente sur l'ensemble du cycle de vie des projets, de la conception à la déconstruction, cette démarche répond au besoin d'appréhender des projets de plus en plus complexes, à la nécessité de travailler de façon collaborative et d'intégrer différentes obligations, mais aussi à la volonté d'aller dans le sens du développement durable."
Yves Laffoucrière

Imprimer la fiche

A découvrir sur le même thème