Les toits des Pays de France

J.-Y. Chauvet- Les toits des Pays de France


Collection  Eyrolles House Book
1 novembre 1996

Resume :
Des villages perches de l'arriere-pays nicois aux landes de la presqu'ile de Crozon, des collines du pays basque aux vignobles d'Alsace, les toits traditionnels de France attirent le regard car ils composent une veritable mosa?que de formes, de couleurs et de matieres.
Dans une premiere partie illustree de plus de cent photographies en couleurs, l'ouvrage de Jean Yves Chauvet nous invite a decouvrir l'histoire et le langage de tous ces toits de France et nous initie aux methodes de restauration.
La seconde partie, accompagnee de plus de cent cinquante dessins techniques, des tuiles plates aux ardoises en passant par les tuiles canal, les pierres, le bois et les chaumes, nous enseigne en detail les principes de pose de tous ces materiaux de couverture traditionnels qui font la saveur des pays de France.
Un important lexique et un carnet d'adresses completent cette riche documentation.
L'auteur de ce livre, Jean Yves Chauvet, chercheur et journaliste, se consacre a plein temps a la connaissance et a la sauvegarde du patrimoine bati traditionnel de France.

Introduction :
Les toits de France representent un formidable capital de beaute a la portee de ceux qui savent le voir. Construits beaucoup plus en fonction des climats et des materiaux que pour le simple plaisir des yeux, les toits sont un eminent facteur d'integration de la maison au site. Ils contribuent, par leurs formes et leurs couleurs, a la beaute et a la variete des paysages : ce sont eux que l'on decouvre d'abord au loin, participant au modele du paysage dont ils semblent etre une emanation naturelle...
Mais cette harmonie releve d'un art difficile : il suffit d'un materiau mal choisi , d'un volume inadapte pour que cesse la seduction.
Couleurs et formes de toitures concourent encore a la singularite des regions, dont elles epousent le caractere. Il est rare qu'un terroir ne leur doive en partie son identite, meme pour l'observateur le moins averti. Qui ne connait par exemple les beaux toits gris de l'Anjou ardoisier, predestines a accentuer par contraste la lumiere des maconneries de tuffeau blanc ? Les materiaux de couverture sont presque toujours associes a une region : la tuile ecaille a l'Alsace, l'ardoise au Cantal ou a la Lozere, la tuile plate a la Bourgogne, la tuile canal a la Provence et au Sud-Ouest...
La riche palette des toitures traditionnelles occasionne sans cesse des decouvertes, parfois surprenantes. Outre le plaisir esthetique qu'elles procurent, la complexite de certaines couvertures eveille une curiosite envers l'art de batir et de couvrir, car partout se revelent au regard des procedes de mise en oeuvre originaux qui temoignent de 1'habilete des artisans locaux. Le moindre detail du toit - rive, solin, faitiere... - resulte d'une somme de savoir-faire anciens et contemporains.
Pour construire comme pour restaurer un toit, rien ne s'oppose a la realisation de couvertures d'apparence traditionnelle. Les oeuvres des couvreurs d'autrefois nous livrent les secrets de leur art, que les artisans se sont par ailleurs transmis de generation en generation. Dans les corporations modernes du batiments, bien des charpentiers et des couvreurs sont desireux de sacrifier a la tradition, par gout du bel ouvrage. Ces artisans ont su entretenir la subtile alchimie par laquelle leur artisanat se transforme en art. Investis de la noblesse des connaissances d'autrefois, habiles a les adapter aux exigences contemporaines, alors que des pans entiers de l'economie sont ebranles par la crise, ils ont largement demontre que le metier de chaumier ne rimait pas avec chomage.
De remarquables exemples de restaurations reussies s'offrent un peu partout au regard. Pour ne citer que les grands causses du Massif central, on decouvre, depuis ces dernieres annees, une floraison de toitures en pierre calcaire neuves dont les produits viennent des carrieres environnantes. Et ces couvertures ne sont pas dues au talent d'un unique artisan local travaillant a l'ancienne, mais bien au savoir-faire de nombreux couvreurs lauziers, tous desireux de mettre leur travail au service de la beaute autant que de la solidite. Nombre d'initiatives en faveur du bois sont egalement a remarquer, notamment en Lozere ou le bardeau de chataignier a pris le relais de " l'arbre a pain ", abandonne, qui dresse vers le ciel des Cevennes ses maigres branches condamnees par un mal endemique.
Quant au chaume de seigle, s'il patit encore d'une invasion complaisante du roseau, toutes les conditions sont reunies pour sa resurrection : non seulement les savoir-faire des chaumiers ont perdure, mais les cultures experimentales contemporaines ouvrent de formidables perspectives pour la reutilisation de ce type de materiau.
A l'heure ou l'agriculture chimique surexploite des terres qui n'avaient jamais demande tant d'arrosages ni d'engrais, il reste une place pour une seconde agriculture, dont les produits repondent aux besoins de l'environnement. La necessite de sauvegarder les patrimoines batis exige de ne plus surseoir davantage a leur entretien et a leur renaissance. L'economie moderne doit se donner les moyens de conserver les couvertures minerales et vegetales. Les industries d'aujourd'hui peuvent rester fideles aux tuileries d'autrefois, a condition de respecter cette regle d'or de la sauvegarde : la preservation du materiau existant, qui doit etre entretenu, soigneusement recupere et nettoye. La longevite d'un materiau charge d'histoire n'est-elle pas le symbole d'un present en harmonie avec le passe ?

Sommaire :
L'HISTOIRE DES TOITS
LA GEOGRAPHIE DES TOITS
LE LANGAGE DES TOITS
La charpente - La toiture
Les corniches et les genoises
Les croupes et les demi-croupes
Les lucarnes et les houteaux
Les cheminees - Les epis de faitage
Les girouettes - Les redans
Les fenetres de toit
RESTAURER UNE TOITURE LES METIERS DU TOIT
Le charpentier
Le couvreur
Le tuilier
Le ramoneur
LES MATERIAUX DE COUVERTURE
La tuile plate
La tuile ecaille alsacienne
La tuile ecaille dauphinoise
La tuile canal
La tuile romaine
La tuile baugeoise
Les pannes flamandes et picardes
La lauze ou lave calcaire
La lauze de schiste
L'ardoise
Le bois
Le chaume
Les materiaux contemporains

Imprimer la fiche

A découvrir sur le même thème

Recevez nos newsletters
Vous serez régulièrement informé(e) de toutes nos nouveautés. Inscription